Le manuel SVG Inventory Icons

Français English

Les paragraphes qui vont suivre ont pour but de présenter la méthode utilisée pour générer les icones de la librairie SVG Inventory Icons.

Réalisation d'un icone avec Inkscape

tomatoChoisir une image de référence. Sa résolution doit être suffisamment grande pour la rendre exploitable mais surtout, elle doit disposer d'une licence autorisant les traitements qui vont suivre. Préférer donc les licences "Domaine public" ou "GPL" même si le "droit de citation" permet peut-être d'autres alternatives.

logoLancer l'application de dessin vectoriel Inkscape. L'application open source est téléchargeable depuis le site officiel de l'application. Une fois démarré, créer un nouveau document depuis le menu fichier et choisir le modèle icon_48x48. Les icones étant vectorielles, la taille du document n'est pas forcément primordiale. Choisir ce même modèle permet néanmoins d'homogénéiser les valeurs utilisées (comme la taille du tracé de contour par exemple).

La suite du traitement de l'icone se fait ainsi :

Pour finaliser l'icône, il suffit d'ajouter au dessin les surfaces correspondant aux zones de même tonalité. Ne pas hésiter à jouer avec la transparence.

Techniques avancées

Conception de l'icône

Ci-dessous, quelques techniques qu'il est important de connaître.

Qualité de l'icône

Une fois l'icône réalisé, il est intéressant de regarder de plus près la qualité de celle-ci, c'est à dire, à sa description xml même. Un certain nombre de points permet en effet d'améliorer et d'optimiser cette description.

Automatisation et lignes de commandes

De part son format descriptif, le langage SVG est facilement manipulable en ligne de commandes (sous GNU-Linux, entre autres). Voici, quelques exemples de ce qu'il est possible de faire. La liste n'est évidemment pas exhaustive.